Editorial du 04/10/2015

par Paroisse Bougival  -  #VIE de la PAROISSE

Editorial du 04/10/2015

Une fête à ne pas manquer !

Mercredi 07 octobre ce sera la Fête de Notre Dame du Rosaire.

Les temps que nous vivons tant sur le plan géopolitique que sur le plan ecclésial nous invite plus que jamais à prendre au sérieux cette invitation de la Vierge Marie à recourir à elle à l’aide du chapelet.

Sachons entendre à nouveau ce que disait prophétiquement saint Jean Paul II dans sa lettre apostolique sur le Rosaire : Au début d'un millénaire, qui a commencé avec les scènes horribles de l'attentat du 11 septembre 2001 et qui enregistre chaque jour dans de nombreuses parties du monde de nouvelles situations de sang et de violence, redécouvrir le Rosaire signifie s'immerger dans la contemplation du mystère de Celui « qui est notre paix »,ayant fait « de deux peuples un seul, détruisant la barrière qui les séparait, c'est-à-dire la haine » (Ep 2, 14). On ne peut donc réciter le Rosaire sans se sentir entraîné dans un engagement précis de service de la paix, avec une attention particulière envers la terre de Jésus, encore si éprouvée, et particulièrement chère au cœur des chrétiens.

De manière analogue, il est urgent de s'engager et de prier pour une autre situation critique de notre époque, celle de la famille, cellule de la société, toujours plus attaquée par des forces destructrices, au niveau idéologique et pratique, qui font craindre pour l'avenir de cette institution fondamentale et irremplaçable, et, avec elle, pour le devenir de la société entière. Dans le cadre plus large de la pastorale familiale, le renouveau du Rosaire dans les familles chrétiennes se propose comme une aide efficace pour endiguer les effets dévastateurs de la crise actuelle.

Père BONNET+ curé