Editorial du 01/11/2015

par Paroisse Bougival  -  #VIE de la PAROISSE

TOUSSAINT, HALLOWEEN et HOLY WINS...

Quel beau message en effet nous délivre la Solennité de la Toussaint: nous sommes tous appelés à être saints et tout en nous est appelé à être saint !

Le fait de savoir qu’au Ciel il y a une « foule innombrable que nul ne peut dénombrer » au point de devoir les fêter dans une même solennité pour n’en oublier aucun nous donne une idée de ce qui nous attend : une foule d’amis auprès de qui on ne s’ennuiera pas, car « là-Haut » pas de risque d’agoraphobie!!!

Oui, l’éternité ne sera pas longue, car lorsque l’on aime et que l’on est heureux « on ne voit pas le temps passer » ; or au Ciel les saints sont plongés dans l’Amour de Dieu et du prochain et connaissent un bonheur sans limite et sans fin, 24h/24, pour les siècles des siècles ! Amen ! Alléluia ! Deo gratias !

A propos de Toussaint, comment ne pas mentionner une autre fête qui a envahit plus ou moins notre terre de France, « Halloween ». Bien que les avis divergent parfois, on admet généralement que ces réjouissances se font autour de motifs macabres qui sont le dernier avatar d'une très ancienne fête celte dédiée au dieu des ténèbres et de l'hiver, Samain.

Alors que dans nos contrées occidentales, on cache de plus en plus la mort (au point qu’enfants ou petits enfants sont parfois privés de la prière des obsèques de leurs parents ou grands parents), on voit apparaître dans les rues et devantures de magasins squelettes, sorcières, etc ... Doit on y voir une certaine façon d’exorciser la peur de la mort ?

La prière pour les défunts, l’espérance du Ciel et du purgatoire sont autrement plus efficaces et utiles !

Entre devenir saint ou citrouille, à chacun de choisir...  même si les bonbons peuvent être plus attirants que la grâce....

Quoi qu’il en soit, si anglicisation il doit y avoir pour une part.... que la devise « Holy wins » (Que la Sainteté gagne) l’emporte !

Bonne fête à tous !

Père BONNET+ curé

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :