Editorial du 3 Janvier 2016

par Paroisse Bougival  -  #Editoriaux

Editorial du 3 Janvier 2016

Le temps de Noël.

Nous sommes liturgiquement dans le temps de Noël : un temps liturgique très court puisqu’il s’achèvera dimanche prochain avec la célébration du Baptême du Seigneur !... même si nous pourrons garder nos crèches – selon l’usage -  jusqu’à la fête de la Chandeleur (02 février)

Une semaine pour s’émerveiller...  !

Une attitude spirituelle qui n’est pas des plus fréquente et qui pourtant est l’ascenseur de la louange, de l’action de grâce et de l’adoration.

Il suffit de voir les enfants s’émerveiller devant une crèche pour avoir quelque idée de l’attitude spirituelle que nous devons avoir... et le Royaume des cieux appartient à ceux qui leur ressemble...

La raison de cet émerveillement ? St Augustin nous en donne une : « Le Christ  devait dans l'avenir nous faire participer à ce qu'il est, après avoir d'abord participé lui-même à ce que nous sommes. Car nous n'avions pas en nous de quoi vivre, et il n’avait pas en lui de quoi mourir. Il a donc établi avec nous un merveilleux échange de participation réciproque ».

« Quel échange admirable ! Le Créateur de l’homme, en prenant chair de la Vierge Marie, nous donne part à sa divinité » chante la liturgie en célébrant l’octave de la Nativité.

Cette capacité d’émerveillement est le propre de l’attitude du chrétien qui se laisse toucher par la tendresse de Dieu. Ne plus s’émerveiller c’est s’habituer... mais comment s’habituer à un tel mystère qui nous montre la folie de l’amour de Dieu pour nous ! Il nous a tant aimé qu’il nous  donné son Fils...

Bonne semaine d’émerveillement et donc de louange... une bonne façon de reprendre les activités ordinaires avec joie et optimisme !                                                                                                           

Père BONNET, curé+