Jésus fut conduit au désert pour y être tenté...

par Paroisse Bougival  -  #Enseignement

Jésus fut conduit au désert pour y être tenté...

Conseil de lecture sur le sujet : 
Tactique du Diable, lettres d’un vétéran de la tentation à un novice

De Clive Staples Lewis

 

C. S. Lewis, connu en France surtout pour ses Chroniques de Narnia, est un penseur et écrivain anglais majeur du 20ème siècle.

Son ouvrage, quoique écrit en 1942 demeure plus qu’actuel. Il réunit 31 lettres de conseils de Screwtape, vieux diable de la fonction publique de l’Enfer, à son neveu Wormwood, jeune diable en charge de son premier client. Celui-ci est un jeune homme converti depuis peu au parti de l’“Ennemi”. Mais les démons ne sont pas à court d’idées pour perdre les âmes. Screwtape, voyant les difficultés de son neveu, enseigne à Wormwood les ficelles du métier en abordant les différentes questions auxquelles un démon est régulièrement confronté : l’amour, le temps, l’instant présent, la chasteté, la gourmandise, l’humilité, la prière…

Extraits choisis !!!

Neveu (j’écris seulement « neveu », pour te déshabituer de ces inutiles marques d’affection qui font perdre du temps),

Tu me demandes comment décourager les chétifs mortels qu’on refuse de nous confier. L’usurpateur (celui qu’ils appellent le vrai Dieu) est infiniment patient. Voici ce que j’ai lu, avec horreur, dans la deuxième épître de ce pitre de Pierre (bouche-toi bien le nez) : « Le Seigneur n’est pas en retard pour tenir sa promesse ; c’est pour vous qu’Il patiente. Il veut que tous aient le temps de se convertir ».

Tu saisis ? Cette espérance des ouvriers de la onzième heure est pour nous ruineuse. Mais nous disposons d’une arme psychologique : la pré-ci-pi-ta-tion. Nous devons tout précipiter : les décisions, les réactions, les émotions, les rendez-vous, les vacances, le travail. Voilà le mot d’ordre, ou plutôt de désordre : tout, tout de suite !

Convaincs-les que le temps est trop précieux pour faire de la prière une priorité. Suggère-leur qu’ils pourront toujours « caser le spirituel » dans les interstices du temps profane. Qu’ils opposent le temps pour Dieu et le temps pour eux. Qu’ils divisent leur existence en deux colonnes : la colonne « Dieu » finira par disparaître tout à fait.

Précipite tes victimes dans le tourbillon de l’activisme, d’où naît immanquablement un désir de puissance, et les tentations qui vont avec. Une fois qu’ils seront happés par les mauvais désirs, susurre-leur qu’il est trop tard pour faire marche arrière, et qu’une fois renié leur Seigneur, il n’est plus temps de demander pardon. Évite le chant du coq, ça pourrait te rappeler de mauvais souvenirs...

Le diable

 

Modération

Insiste sur "la modération en toutes choses". Si tu réussis à l'amener au stade où il pense que "la religion, c'est très bien à condition de ne pas aller trop loin", tu n'auras plus de soucis à te faire pour son âme. Une religion modérée vaut tout autant pour nous que pas de religion du tout, et c'est bien plus amusant.

 

Propriété

En général, il faut encourager le sens de la propriété chez les hommes. En fait, ils sont toujours en train de revendiquer tel ou tel droit de propriété, ce qui semble aussi bizarre au ciel qu'à l'enfer. Mais il faut les laisser faire. Le discrédit que l'on jette actuellement sur la chasteté provient en grande partie de cette idée qu'ont les hommes qu'ils sont propriétaires de leur corps

 

Questions pertinentes

S'ils continuent à se demander : « Est-ce en accord avec la tendance générale de notre époque ? Est-ce conforme aux idées progressistes ou aux opinions réactionnaires ? Est-ce dans le sens de l'Histoire ? », ils laisseront de côté les questions pertinentes.

 

Mélange

Tu peux faire ce que tu veux, il y aura toujours un mélange de bienveillance et de malveillance dans l'âme de ton protégé. L'essentiel est de diriger toute sa malveillance contre ses voisins les plus proches, ceux qu'il rencontre chaque jour, et de l'amener à montrer de la bienveillance aux gens qui vivent à l'autre bout du monde et qu'il ne connaît guère.

 

Croire au diable

S'il y avait le moindre indice qu'il soupçonne ton existence, présente-lui un personnage en pantalon collant rouge. Convaincu par toi qu'il ne peut pas croire à de pareilles niaiseries (ce moyen de créer la confusion est consigné dans notre Méthode classique), il finira par comprendre qu'il ne peut pas croire en toi.

Jésus fut conduit au désert pour y être tenté...