Le Cierge pascal

par Paroisse Bougival  -  #Enseignement

Le Cierge pascal

Le Cierge pascal représente le Christ, "lumière venue pour éclairer tout homme en ce monde" (Jn I, 9), "lumière pour éclairer les nations et gloire d'Israël" (Lc II, 32).

Béni et allumé pour la première fois lors de la nuit de Pâques (veillée pascale), il est riche d'un grand symbolisme.

Avant même d'être allumé ce jour-là, il a déjà un sens. Il représente le Christ qui est dans le tombeau, inanimé, sans vie.

Puis lorsqu'il est allumé solennellement, on y voit le Christ tout radieux des splendeurs de sa résurrection. Porté dans l'église non éclairée, il évoque alors Jésus-Christ ressuscité qui nous ouvre les portes de la gloire du ciel.


Sur ce cierge ont peut y voir inscrit :

- α (Alpha) et ώ (Oméga) : ce sont la première et la dernière lettre de l'alphabet grec. Ce signe nous montre que Jésus-Christ est Fils de Dieu et qu'il est donc éternel.

- 2016 : L'année qui est en cours est écrite dessus pour nous dire qu'en se faisant homme, le Fils de Dieu, Jésus-Christ est venu sanctifier le temps et notre histoire: chaque instant de notre vie nous est offert pour devenir un saint et connaître la vie éternelle dans la Gloire de Dieu.

- La grande croix qui est dessus, percée par cinq grains d'encens rappelant les cinq plaies du Christ, nous montre que la gloire de la résurrection s'est obtenue en passant par la passion et la mort au calvaire.

- On y a ajouté aussi cette année le logo de l’année de la Miséricorde. Cela n’est pas sans nous rappeler ce que Notre Pape disait dans son homélie de Pâques : Le Seigneur crucifié et ressuscité est la pleine révélation de la miséricorde, présente et agissante dans l’histoire

Pendant le temps pascal, le cierge est allumé pour toutes les célébrations liturgiques pour indiquer la présence du Ressuscité au milieu des siens. Il accompagne la vie de l'homme, du baptême aux funérailles parce que le Christ est l'Emmanuel, Dieu-avec-nous.

La petitesse de la flamme sur le cierge pascal peut sembler ridicule et pourtant elle dissipe les ténèbres, la nuit est irrémédiablement vaincue. D'autre part chacun peut allumer son cierge au cierge pascal sans que la lumière de celui-ci diminue, c'est le miracle du Ressuscité, le déjà et le pas-encore de la gloire symbolisée. Nous sommes habités par le Christ vivant mais il faut le laisser transparaître en nos vies.

Au baptême (appelé aussi sacrement de « l’illumination ») il symbolise le Christ qui vient éclairer le nouveau baptisé sur la route du salut avec le don de la Foi.

Lors des funérailles, il est l’expression de l’Espérance quant à l’entrée de l’âme du défunt dans le Paradis où rayonne la gloire de Dieu et de sa résurrection à la fin des temps.

 

Voici un extrait du cantique que l’on chante lors de la veillée pascale :

Dans la grâce de cette nuit, accueille, Père saint, en sacrifice du soir la flamme montant de cette colonne de cire que l'Église t'offre par nos mains.
Nous savons ce que proclame cette colonne qui brûle en l'honneur de Dieu:
quand on en transmet la flamme sa clarté ne diminue pas.
Ô nuit de vrai bonheur, nuit où le ciel s'unit à la terre, où l'homme rencontre Dieu.
Aussi, nous t'en prions. Seigneur :
Permets que ce cierge pascal, consacré à ton nom, brûle sans déclin dans cette nuit.
Qu'il soit agréable à tes yeux, et joigne sa clarté à celle des étoiles.
Qu'il brûle encore quand se lèvera l'astre du matin celui qui ne connaît pas de couchant,
le Christ, ton Fils ressuscité, revenu des enfers répandant sur les humains sa lumière et sa paix, lui qui règne avec toi et le Saint-Esprit, maintenant et pour les siècles des siècles. Amen.

Le Cierge pascal
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :