Editorial du 22 Mai 2016

par Paroisse Bougival  -  #Editoriaux

D’une solennité à l’autre !

Comme le constatait, rayonnante de joie, une adulte confirmée à la cathédrale: « au moins, avec l’Eglise, on ne s’ennuie pas ! C’est toujours la fête ! »

Evidemment, il ne s’agit pas de « faire la fête »  à la manière du monde pour s’étourdir et oublier la vie que l’on mène, il s’agit au contraire de puiser dans le Cœur de Dieu la grâce qui donne tout son sens à notre vie et l’illumine !

'' Le mystère de la Sainte Trinité est le mystère central de la foi et de la vie chrétienne, nous enseigne le catéchisme de l'Église catholique. Il est le mystère de Dieu en lui-même. Il est donc la source de tous les autres mystères de la foi, lumière qui les illumine. Il est l'enseignement le plus fondamental et essentiel dans la hiérarchie des vérités de la foi. »

Nos journées sont d’ailleurs « encadrées » par l’évocation de ce mystère puisqu’elles commencent et finissent par le signe de la croix fait « au nom du Père et du Fils et du Saint Esprit »

Puissent nos journées être avec Jésus, par Jésus et en Jésus, toutes à l’honneur et à la gloire de Dieu le Père dans l’unité du Saint-Esprit... Amen !  et nos vies seront alors eucharistiques, action de grâce permanente...

Action de grâce que nous ne manquerons pas de solenniser Dimanche prochain par la Fête-Dieu voulue expressément par Jésus pour que nous exprimions notre joie pour ce si grand sacrement qui nous plonge justement à chaque fois au cœur du mystère de la Trinité que nous célébrons ce Dimanche.

Et nous profiterons de cette Fête de Dieu pour goûter aussi de la joie de vivre au sein de notre paroisse puisque nous enchainerons sur la traditionnelle fête paroissiale avec son barbecue dans les jardins du presbytère ! « amoris laetitia » !!! (« joie de l’amour », titre de l’exhortation du pape François)

Père BONNET+ curé