Editorial du 27 novembre 2016

par Paroisse Bougival  -  #Editoriaux

Une nouvelle année liturgique et non pas léthargique !

La vie chrétienne étant un pèlerinage avec le Christ vers le Ciel, et la liturgie étant « source de vie » (Cf. Catéchisme de l’Eglise Catholique n° 1071), débuter une nouvelle année liturgique, en ces premiers jours de décembre, doit signifier redémarrage ou accélération et non entrée en hibernation spirituelle...

Un des risques serait en effet qu’avec la nature qui semble s’endormir en hiver, nous entrions dans une sorte de vie chrétienne léthargique.... Les synonymes du mot léthargie sont :

Abattement ! Or « il ne faut pas que vous soyez abattus comme ceux qui n’ont pas d’Espérance » nous dit St Paul... L’Avent est le temps par excellence de l’Espérance car il vient le Rédempteur...

Apathie ! Or, nous connaissons cet avertissement du livre de l’Apocalypse : Je connais ta conduite : tu n'es ni froid ni brûlant - mieux vaudrait que tu sois ou froid ou brûlant. - aussi, puisque tu es tiède - ni froid ni brûlant - je vais te vomir !

Inertie : l’invitation à se bouger est à la base de la vie de disciple du Christ : « Viens et suis-moi », nous dit sans cesse le Christ !

Torpeur ! Or résonne encore en nous ce « n’ayez pas peur, ouvrez vos portes au Rédempteur » de saint Jean Paul II

Dans le Christ, l’Evangile, l’Église et sa liturgie, nous avons donc tous les antidotes possibles à la léthargie spirituelle... Prenons donc les résolutions nécessaires pour éviter cet écueil en profitant des grâces de l’Avent, portique d’entrée dans une nouvelle année.

Donc bonne, sanctifiante et vivifiante année liturgique à tous et à chacun !

Père BONNET+ curé