Editorial du 11 Décembre 2016

par Paroisse Bougival  -  #Editoriaux

En ce Dimanche, nous voyons la vie en rose !!!...

Comme vous le savez maintenant, une des particularités liturgiques de ce Dimanche est la couleur rose des ornements.

Parmi les différents sens de l’emploi de cette couleur, il y a celui qui fait référence à la fleur  à la couleur agréable, à l’odeur réconfortante, à l’aspect qui donne la joie. En effet l’Église se réjouit de voir approcher le Jour du Salut ! C’est donc un Dimanche d’optimisme et de joie, car Il vient le Rédempteur.... dans 15 jours...

Mais on peut aussi faire référence à la rosée, l'eau tombée du ciel, que les juifs regardaient comme un signe de bénédiction: « Que Dieu te donne avec la rosée du ciel, de gras terroirs, abondance de froment et de vin nouveau » [Gn 27,28]. Quelle bénédiction que celle du Verbe qui naissant à Bethléem (maison du pain) vient se donner à nous par la transsubstantiation du pain et du vin ! Noël aidera à renouveler notre façon de recevoir le Seigneur quand nous l’accueillons dans notre crèche intérieure par la communion eucharistique.

La rosée est aussi le symbole de la Parole divine reçue par les fidèles qui, s'ils s'y conforment, leur communique la sagesse et leur ouvre le salut par les voies de la justice, ainsi que le note le Deutéronome : « Que ma parole s'épande comme la rosée » [Dt 22,2].

Pendant tout le temps de l’Avent, l’Eglise chante : « Rorate cæli de super et nubes pluant justum ! » (Cieux, versez votre rosée et que les nuées fassent pleuvoir le juste !). Profitant de l’Avent pour méditer davantage les Saintes Ecritures, nous voyons donc approcher Noël avec un regard plus enthousiaste !

Voilà pourquoi, ne laissons pas le pessimisme ambiant nous envahir et préparons-nous dans la joie à fêter la nativité de Notre Seigneur et Sauveur...                                                                                     

Père BONNET+ curé