Homélie de Saint Jean Chrysostome à méditer...

par Paroisse Bougival  -  #Enseignement

Homélie de Saint Jean Chrysostome à méditer...

«Que votre lumière brille aux yeux des hommes».

Rien n'est plus froid qu'un chrétien indifférent au salut d'autrui.

Tu ne peux pas ici alléguer ta pauvreté, car la veuve qui a donné deux piécettes viendra t'accuser. Pierre disait : Je n'ai pas d'or ni d'argent. Paul de même était si pauvre qu'il a souvent souffert de la faim, car il manquait de la nourriture indispensable.

Tu ne peux pas alléguer ta naissance roturière, car les Apôtres étaient des gens obscurs, d'origine obscure. Tu ne peux pas mettre en avant ton ignorance, car eux aussi étaient des gens sans culture. Tu ne peux alléguer que tu es mal portant, car Timothée était dans le même cas : il avait de fréquents malaises.

Chacun peut aider son prochain, s'il veut accomplir ce qui est à sa portée.

Ne voyez-vous pas les arbres qui ne donnent pas de fruit, comme ils sont vigoureux, beaux, bien développés, feuillus et hauts ? Pourtant, si nous avions un jardin, nous préférerions beaucoup avoir des grenadiers et des oliviers donnant du fruit. Les autres arbres sont destinés à l'agrément, non à l'utilité. S'ils en ont une, elle est mince.

Tels sont ceux qui ne s'intéressent qu'à leurs propres affaires ; ou plutôt, ils ne sont même pas comparables, car ils ne pourraient servir que de bois à brûler, tandis que les arbres dont nous parlons peuvent servir dans la construction, pour la charpente ou les boiseries. Telles étaient aussi les vierges de la parabole, pures, bien vêtues, chastes mais ne rendant service à personne. C'est pourquoi elles brûlent. Tel est le sort de ceux qui ne nourrissent pas le Christ.

Considère que, parmi ceux-là, aucun n'est accusé pour des péchés qu'il aurait commis : ni débauche, ni parjure, ni rien de pareil ; mais ils sont accusés de n'avoir aucunement aidé leur prochain. C'est le cas de celui qui avait enfoui son talent : il peut présenter une vie sans désordre, mais il est inutile au prochain.

Comment un tel homme peut-il être chrétien ? Réponds-moi. Si le levain mêlé à la farine ne la transforme pas tout entière en lui communiquant son action, est-ce que c'est vraiment du levain ? Ou encore : Si un parfum ne répand pas sa bonne odeur sur ceux qui approchent, est-ce que nous appellerons cela du parfum ?

Ne dis pas : « Il m'est impossible d'influencer les autres», car Si tu es chrétien, il est impossible que cela ne se produise pas. De même que ce qui est dans la nature est incontestable, de même ici : c'est un fait qui appartient à la nature du chrétien. N'insulte pas Dieu. Si tu dis que le soleil ne peut pas briller, tu insultes Dieu. Si tu dis que le chrétien ne peut pas être utile, tu insultes Dieu, tu en fais un menteur. Il est plus facile pour le soleil de ne pas dégager de chaleur ou de lumière, il serait plus facile à la lumière d'être identique aux ténèbres que pour le chrétien de ne pas briller.

Ne dis pas que c'est impossible : c'est le contraire qui est impossible. N'insulte pas Dieu. Si nous orientons bien notre vie, tout cela se fera, par une sorte de conséquence naturelle. La lumière du chrétien ne peut échapper à personne, un flambeau aussi brillant ne peut être caché par personne.

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :