Les Saints de la semaine

par Paroisse Bougival  -  #Enseignement

Les Saints de la semaine
26/09 : Saint Côme et saint Damien  - Martyrs à Cyr (IIIème s.)

Saint Côme et saint Damien ont toujours été fêtés ensemble. Dès le Vème siècle, en Orient comme à Rome, des basiliques, des oratoires, des hôpitaux portent leurs deux noms. Il est très vraisemblable qu'ils soient morts ensemble, martyrisés dans la ville de Cyr en Syrie. On dit d'eux "qu'ils soignaient les pauvres, délivraient les énergumènes, rendaient l'espoir aux pessimistes et la joie aux mélancoliques". Le gouverneur Lysias qu'ils avaient soigné, les condamna à d'horribles tortures puis à être décapités car ils étaient chrétiens. Ce sont les patrons des médecins et des chirurgiens.

 

27/09 : St Vincent de Paul – prêtre (+ 1660)

Monsieur Vincent n'oubliera jamais que, quand il était petit, il gardait les porcs dans la campagne landaise. Il en rougissait à l'époque et s'il voulut devenir prêtre, ce fut surtout pour échapper à sa condition paysanne. Plus tard, non seulement il l'assumera, mais il en fera l'un des éléments de sa convivialité avec les pauvres et les humiliés. A 19 ans, c'est chose faite, il monte à Paris parce qu'il ne trouve pas d'établissement qui lui convienne. Le petit pâtre devient curé de Clichy aux environs de Paris, aumônier de la reine Margot, précepteur dans la grande famille des Gondi à Bailly. Entre temps, il rencontre Bérulle qui lui fait découvrir ce qu'est la grâce sacerdotale et les devoirs qui s'y rattachent. Il appellera cette rencontre "ma conversion". Il renonce à ses bénéfices, couche sur la paille et ne pense plus qu'à Dieu. Dès lors son poste de précepteur des Gondi lui pèse. Il postule pour une paroisse rurale à Châtillon-les-Dombes et c'est là qu'il retrouve la grande misère spirituelle et physique des campagnes françaises. Sa vocation de champion de la charité s'affermit. Rappelé auprès des Gondi, il accepte et enrichit son expérience comme aumônier des galères dont Monsieur de Gondi est le général. Ami et confident de st François de Sales, il trouve en lui l'homme de douceur dont Monsieur Vincent a besoin, car son tempérament est celui d'un homme de feu.  Pour les oubliés de la société (malades, galériens, réfugiés, illettrés, enfants trouvés) il fonde successivement les Confréries de Charité, la Congrégation de la Mission (Lazaristes) et avec sainte Louise de Marillac, la Compagnie des Filles de la Charité. Plus que l'importance de ses fondations, c'est son humilité, sa douceur qui frappe désormais ses contemporains. Auprès de lui chacun se sent des envies de devenir saint. Il meurt, assis près du feu, en murmurant le secret de sa vie: "Confiance! Jésus!".

28/09 : Saint Venceslas - Duc de Bohême et martyr (+ 929)

À sa mort, Vratislas 1er, duc de Bohème, laisse deux fils : Venceslas, l'héritier âgé de 13 ans, et Boleslas, plus jeune de 2 ans. Leur mère, Drahomira, exerce la régence. Venceslas devient chrétien alors que toute la famille reste païenne. À 18 ans, il monte sur le trône. Il modifie la société dans les domaines institutionnels et religieux. Il réduit le recours à la peine capitale et à la torture. Il fait construire des églises, des monastères et revenir les prêtres exilés. Il est assassiné par son frère Boleslas qui voulait régner à sa place. Boleslas l'attaque devant l'église de la ville de Stará Boleslav, non loin de Prague où Venceslas se rendait à la messe. Venceslas ne tire pas son épée: "Je ne serai pas fratricide. Je te pardonne." Il avait 23 ans. St Venceslas est le patron de la République tchèque et le 28 septembre y est fête nationale.

 
29/09 : Les Archanges  Michel, Gabriel et Raphaël

Messagers de Dieu, on parle d’eux parle dans la Bible, de la Genèse 16, 7 à l'Apocalypse 21. 17. Leur prénom décrit leur « mission » : Michel, "qui est comme Dieu?" Il joue un rôle décisif dans la lutte contre Satan et les démons (Apocalypse 12. 7 à 9). Gabriel ("Force de Dieu") est le messager par excellence (Luc 1. 19 ). Raphaël ("Dieu a guéri") accompagne le jeune Tobie. Michel est entre autre le St patron des parachutistes et des  policiers, Raphaël des fiancés et des pharmaciens et Gabriel des postiers, des ambassadeurs et des diplomates.

30/09 : Saint Jérôme - Père et docteur de l'Eglise (+ 420)

Etudiant romain plein d'allant, Jérôme demande le baptême à 19 ans. Son tempérament entier ne conçoit d'autre vie que consacrée à Dieu. Il se met à voyager à la recherche de sa vocation. Il passe tout d'abord deux années dans le désert de Chalcis en Syrie. L'ascèse, la contemplation, la méditation des Ecritures : la meilleure formation de l'époque pour se mettre au service du Seigneur. C'est lui qui a traduit la Bible en latin, langue commune de l'époque. C'est la Vulgate.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :