Prière - Notre Père

 -  #VIE de L'EGLISE

A propos…

… de la nouvelle traduction du Notre Père.

 

Les media se sont largement fait l’écho de cet évènement. Certains m’ont déjà demandé: « Mais pourquoi ne dit-on pas la nouvelle formulation à la messe ? »

Dans l’immédiat, il s’agit de la publication, le 22 novembre de la nouvelle traduction liturgique de la Bible, qui après 17 ans de travaux, vient d’être approuvée par Rome.

Dans un second temps, viendra la promulgation d’une nouvelle traduction francophone du Missel Romain, peut-être à l’horizon 2015, qui sera l’occasion de retranscrire les modifications de la traduction liturgique. Il faudra d’ailleurs s’attendre sans doute à d’autres changements que le Notre Père.

Donc, pour l’instant, rien ne change dans l’usage de la Parole de Dieu dans nos liturgies.

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :