A PROPOS DE LA CONVERSION DE SAINT PAUL…

par Paroisse Bougival  -  24 Janvier 2021, 18:31  -  #Enseignement, #VIE de L'EGLISE

A PROPOS DE LA CONVERSION DE SAINT PAUL…

Peinture exécutée en 1601 par Le Caravage.
Huile sur toile, 230 × 175 cm exécutée pour la paroi latérale droite de la chapelle Cerasi de l’église Sainte-Marie-du-Peuple à Rome.
Le tableau montre un Saül renversé au sol, dominé par l’imposante stature de son cheval représenté quasiment grandeur nature et tenu par un serviteur en retrait. Saül, soldat à terre, ouvre les bras dans un geste mêlé d’impuissance, de supplication et d’acceptation extatique de la lumière divine qui l’aveugle et va faire de lui l’apôtre Paul.

 

Hymne des Vêpres.

Que l'Eglise célèbre d'un seul cœur
la gloire éminente de Paul ;
d'une manière admirable le Seigneur a fait un apôtre
de l'ennemi qu'il était
       
Brûlant de zèle,
il se déchaînait contre le nom du Christ
il s'embrasa d'un feu plus vif
pour prêcher son amour.
     
Qu'il est grand, le mérite de Paul !
Elevé au troisième ciel,
il entend des paroles mystérieuses
qu'il n'ose dire à personne.
     
Tandis qu'il sème la parole,
une moisson surabondante se lève;
ainsi s'emplissent les greniers du ciel
du fruit des bonnes œuvres
     
Tel une lampe brillante,    
il baigne de ses rayons l'univers
et chasse les ténèbres de l'erreur
pour que règne la seule vérité.
     
Au Christ soit toute gloire,
avec le Père et l'Esprit divin
pour avoir donné aux nations
un vase d'élection si resplendissant. Amen

Saviez-vous que l’on fait mémoire de cette conversion « in situ » ?

- par une porte dite de St Thomas du XIIIè siècle (Bâb Touma)

 

- par une église desservie par les franciscains évoquant la maison d’Ananie. (On y a retrouvé les vestiges d’une église byzantine du V-VIè siècle)

 

- par la fameuse « rue droite » (Via recta) qui traverse toujours la vieille ville.
 

 

Saviez-vous que Felix Mendelssohn (1809-1847) écrivit un oratorio sur la conversion de St Paul ?

Petit-fils de Moses Mendelssohn, philosophe qui œuvra à l'émancipation des juifs,

Mendelssohn fut baptisé avec ses deux sœurs et son frère en 1816.

Il composa son oratorio op. 36, Paulus“ sous l'influence de la représentation de la « Passion selon Saint Mathieu » de Bach, qu'il dirigea lui-même en 1829, les Saisons et La Création de Haydn, ainsi que de nombreuses œuvres de Händel
Robert Schumann en loua le « coloris indissoluble de l'instrumentation » et son « jeu magistral avec toutes les formes de l'art de la composition » et le décrit comme un « joyau du présent ». 

A écouter !!!

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :