A PROPOS DU TEMPS PASCAL

par Paroisse Bougival  -  22 Avril 2022, 21:33  -  #Enseignement, #VIE de L'EGLISE

A PROPOS DU TEMPS PASCAL

De Dom Guéranger : L’éternité bienheureuse est la véritable Pâque ; et c’est pour cette raison que la Pâque d’ici-bas est la Fête des fêtes, la Solennité des solennités. Le genre humain était mort, il était accablé sous la sentence qui le retenait dans la poussière du tombeau ; les portes de la vie lui étaient fermées. Or voici que le Fils de Dieu sort du sépulcre et entre en possession de la vie éternelle ; et ce n’est pas lui seulement qui ne mourra plus ; son Apôtre nous apprend qu’il « est le premier-né entre les morts » (Col. I, 18). La sainte Église veut donc que nous nous regardions comme déjà ressuscités avec lui, comme déjà en possession de la vie éternelle. Ces 50 jours du Temps pascal, nous disent les Pères, sont l’image de la bienheureuse éternité. Ils sont consacrés tout entiers à la joie ; toute tristesse en est bannie ; et l’Église ne sait plus dire une parole à son Époux divin sans y mêler l’Alléluia, ce cri du ciel dont retentissent sans fin les rues et les places de la Jérusalem céleste, ainsi que nous le dit la sainte Liturgie. Durant 9 semaines nous avons été sevrés de ce chant d’admiration et d’allégresse ; il nous fallait mourir avec le Christ notre victime ; mais maintenant que nous sommes sortis du tombeau avec lui et que nous ne voulons plus mourir de cette mort qui tue l’âme et qui fit expirer sur la croix notre Rédempteur, l’Alléluia est à nous. 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :